Chemin de fer

Chemin de fer

Chemin de fer outil de tailleur de pierre et de maçon servant à ravaler la pierre tendre.

chemin de fer
n. m.
d1./d Moyen de transport qui utilise les voies ferrées. Voyager en chemin de fer. Accident de chemin de fer. Syn. train.
d2./d Administration qui dirige et exploite un réseau de chemin de fer. Travailler dans les chemins de fer.
d3./d Jeu de casino, variante du baccara.
d4./d TECH Appareil ou organe qui se déplace sur des glissières, des rails ou des galets.

⇒CHEMIN DE FER, subst. masc.
A.— Vieilli. Chemin constitué de barres d'acier (rails) fixées bout à bout, selon deux lignes parallèles, sur des traverses reposant elles-mêmes sur un ballast, où circulent des wagons remorqués par une locomotive. Barrière, quai du chemin de fer. Synon. usuel voie ferrée. Il apercevait l'étroit jardin, que le chemin de fer avait coupé (ZOLA, La Bête humaine, 1890, p. 240).
SYNT. (usuels). a) (de chemin de fer). Ballast, rails, traverses de chemin de fer; lignes, tronçons, voies, wagons de chemin de fer; hall, station de chemin de fer; ponts, poteaux, remblai, talus, tunnels de chemin de fer. b) (des chemins de fer). Disques, plaques tournantes, signaux des chemins de fer.
B.— P. méton. (usuel).
1. Moyen de transport utilisant des véhicules se déplaçant sur ce type de voies. Les villes intérieures préférèrent être desservies par le chemin de fer, plus rapide (A. ALBITRECCIA, Ce qu'il faut connaître des grands moyens de transp., 1931, p. 84). Diriger un corps d'armée sur Paris, partie par chemin de fer, partie par route (JOFFRE, Mémoires, t. 1, 1931, p. 350) :
... le chemin de fer, porteur de vie et créateur de trafic, peut faire jouer toute la gamme de ses moyens techniques, de la locomotive à l'autorail... et au camion.
B. CHENOT, Les Entr. nationalisées, 1956, p. 63.
Rem. Dans le sens « moyen de transport », synon. rail ou train (= moyen de transport par voie ferrée).
SYNT. Invention, création, développement, essor, siècle, histoire, rôle des chemins de fer; transport, voyage par chemin de fer; indicateur des, horaire, itinéraire, carte de chemin(s) de fer; billets, tickets, places de chemin de fer; deux jours de chemin de fer; accidents, catastrophe de chemin de fer; chemin de fer à vapeur, à crémaillère, électrique, hydraulique; chemin de fer aérien, de ceinture; chemin de fer souterrain, métropolitain; expédier qqc. par chemin de fer; voyager, partir, revenir par/en chemin de fer.
Rem. Syntagme voyage(r) en ou par chemin de fer : la docum. montre que l'emploi de en ou par est devenu assez indifférent, du moins quand il s'agit de pers., avec cependant une préférence pour en (par influence de voyage(r) en automobile?). Par ailleurs on dit plutôt voyager par le train. Quand il s'agit de marchandises, voyager par chemin de fer semble être la règle.
2. Ensemble de ces voies, de ces véhicules et des installations qui y sont relatives; le réseau de transport qu'ils constituent. À Chicago, le chemin de fer aérien entoure le quartier des affaires (A. ALBITRECCIA, Ce qu'il faut connaître des grands moyens de transp., 1931p. 76).
SYNT. Matériel roulant des chemins de fer; construction des chemins de fer; administration des chemins de fer de l'État; fonctionnement, nationalisation des chemins de fer.
En partic., au sing. Ensemble formé par la locomotive et les wagons qu'elle entraîne. Synon. train. Je pars par le chemin de fer de cinq heures (E. et J. DE GONCOURT, Journal, 1887, p. 684). Il prit le chemin de fer souterrain. Il était descendu dans la bouche du métro (JOUVE, La Scène capitale, 1935, p. 33).
SYNT. Départ, retour en chemin de fer; manœuvres du chemin de fer; sifflet, sifflement, bruit, grondement, trépidation du chemin de fer; compartiment de, portière du chemin de fer; trajet, journée, nuit en chemin de fer; dans le chemin de fer de (n. de ville); voyager, partir, monter, dormir, rouler, revenir, être, revenir en/par (le) chemin de fer.
Gare de chemin de fer ou, p. ell., chemin de fer. Il courut au chemin de fer, voir s'il pourrait encore prendre le train de sept heures dix (ZOLA, La Bête humaine, 1890, p. 281).
3. Ensemble des services de direction, d'exploitation de ce moyen, de ce réseau de transport. Il était entré dans les chemins de fer et il ne le regrettait pas, parce que maintenant il avait une petite retraite (CAMUS, L'Étranger, 1942, p. 1156).
SYNT. Compagnies de chemins de fer; services, direction, ingénieur, contrôleur des chemins de fer; agents, ouvriers, employés du/des chemin(s) de fer; fédération, syndicat, grève des chemins de fer; travailler au chemin de fer.
C.— JEUX
1. Reproduction en miniature d'un chemin de fer et de ses installations, destinée à servir de jouet aux enfants (cf. train).
Rem. Seulement attesté ds ROB. qui donne les syntagmes chemin de fer mécanique, électrique; il a acheté un petit chemin de fer à son fils.
2. JEU DE CARTES. Variante du baccara dans laquelle ,,au premier coup perdant du banquier, celui-ci devient ponte et abandonne la banque au joueur qui est à sa droite`` (Jeux et sp., 1968, p. 540).
Rem. ,,C'est à cette circonstance rotative que le jeu doit son nom`` (Jeux et sp., 1968, p.540).
Prononc. et Orth. :[()()]. Ds Ac. 1835-1932. Étymol. et Hist. 1. 1784 « chemin composé de deux bandes de fer facilitant le glissement des roues des voitures à chevaux » (DE GIVRY, Journal de mon voyage d'Angleterre ds WEXLER, p. 19); 2. a) 1866 « moyen de transport utilisant les wagons roulant sur ce type de voie » (L.-J. Larcher ds Lar. 19e); b) 1866 désigne l'administration de ce moyen de transport (Lar. 19e : un surcroît de dépense pour le chemin de fer); 3. 1866 jeux chemin de fer russe (Lar. 19e, s.v. chemin). Calque à l'aide de chemin et de fer de l'angl. railway « id. » (1776 ds NED), composé de rail (rail) et de way « voie ».

chemin de fer [ʃ(ə)mɛ̃dfɛʀ] n. m.
ÉTYM. 1784; 1823, date de la mise en service du chemin de fer de Saint-Étienne à Andrézieux; trad. de l'angl. railway.
1 Vx. Chemin formé par deux rails parallèles sur lesquels roulent les trains. Voie.
1 De cette époque (1829) date une ère nouvelle pour les chemins de fer. Jadis les rails étaient tout; maintenant ils n'occupent dans le système qu'une place secondaire. Aujourd'hui les chemins de fer ne devraient s'appeler que des chemins à locomotives ou des chemins à vapeur.
Arago, Rapport de 1838.
REM. Peu de temps après l'apparition du terme, chemin de fer n'était pas encore lexicalisé et ses éléments pouvaient s'employer séparément.
2 Sur le fer des chemins qui traversent les monts.
A. de Vigny, la Maison du berger.
2 (1866). Le moyen de transport utilisant la voie ferrée; l'exploitation de ce moyen de transport ( Ferroviaire).Voie de chemin de fer. Accotement, ballast, butoir, cavalier, contrecœur, contre-rail, coussinet, crémaillère, éclisse, entrevoie, longrine, rail, remblai, sabotage (des traverses), tire-fond, traverse, trénail. || Ligne de chemin de fer. Infrastructure, ligne, superstructure, voie; aiguillage, aiguille, barrière, bifurcation, bosse, branchement, coupement, courbe, croisement, embranchement, garage (voie de garage), heurtoir, lacet, ouvrage (d'art), passage (à niveau), plaque (tournante), pont, profil (d'une voie), raccordement (voie de raccordement), rampe, rocade, tracé (d'une voie), tranchée, transbordeur, tunnel, viaduc. || Recharger, empierrer une voie de chemin de fer. || Systèmes de sécurité du chemin de fer. Signalisation; balisage, block-system, crocodile, disque, enclenchement, sémaphore, serrure (électrique), signal. || Matériel roulant des chemins de fer. Locomotive, traction, train, voiture, wagon; et aussi autorail, bogie, draisine, fourgon, funiculaire, lorry, micheline, sleeping-(car), tender, tracteur, truck, vistadôme; convoi, 4. rame. || Chemin de fer à voie normale; à voie étroite (→ Tacaud, tortillard). || Chemin de fer à voie unique, double… || Chemin de fer d'intérêt local, départemental. || Chemin de fer Decauville. || Chemin de fer rapide. Direct, express, rapide. || Chemin de fer intercontinental. || Chemin de fer transsibérien, transandin (→ les comp. de Trans-). || Chemin de fer omnibus. || Chemin de fer à vapeur.(1892). || Chemin de fer électrique. || Électrification des chemins de fer.Chemin de fer aérien, souterrain ( Téléférique). || Chemin de fer à crémaillère.Vx. || Chemin de fer urbain. Tramway, métro. || Chemin de fer métropolitain de Paris. Métropolitain. || Chemin de fer de ceinture. || Chemin de fer circulaire.
Services des chemins de fer : traction, exploitation, voie et bâtiment. || Réseau, compagnie de chemins de fer. Locomotion, matériel (roulant), traction, voie; marchandise, trafic (et colis, consigne, enregistrement, messagerie), voyageur (et bagage, billet, carte, contrôle, correspondance, déclassement, tarif). || Horaire, indicateur des chemins de fer. || L'indicateur Chaix des chemins de fer (→ Chaix, n. m.).Station de chemin de fer. Gare; débarcadère, quai, terminus, tête (de ligne).Faire un voyage, un trajet en chemin de fer (→ Accompagnement, cit. 4). || Transport par chemin de fer, par chemin de fer et route. Ferroutage. || Le chemin de fer dessert cette localité.Employés des chemins de fer. Aiguilleur, chauffeur, chef (de dépôt, de district, de gare, de section, de traction, de train), cheminot, commis, contrôleur, équipe (homme d'équipe), facteur, garde-barrière, garde-frein, lampiste, mécanicien, piqueur, serre-frein.Accident de chemin de fer ( Dérailler, télescoper; déraillement, télescopage).
REM. Au sens concret (ensemble formé par la locomotive et les wagons), chemin de fer est vieilli ou du moins d'emploi assez rare : on dit train.
3 Cependant voici que, là-bas derrière moi, quelque chose de laid, de noirâtre, de tapageur, d'idiotement empressé, passe, vite, vite, ébranle la terre, trouble ce calme délicieux par des sifflets et des bruits de ferraille : le chemin de fer (…)
Loti, Figures et Choses, « Instant de recueillement », p. 51.
4 (…) ce train de une heure vingt-deux que je m'étais plu trop longtemps à chercher dans l'indicateur des chemins de fer (…)
Proust, À la recherche du temps perdu, t. IV, p. 59.
5 Ce fut pourtant à une station de chemin de fer, au-dessus d'un buffet, en lettres blanches sur un avertisseur bleu, que je lus le nom (…) de Balbec.
Proust, À la recherche du temps perdu, t. IV, p. 73.
6 La langue populaire abonde en transpositions (…) À priori pourrait-on dire, telle appellation est destinée à être supplantée, ainsi les chemins de fer à voie étroite : tacauds, tortillards, remplacent la lourde désignation administrative.
F. Brunot, la Pensée et la Langue, II, VIII, p. 78.
7 Thiers disait que le chemin de fer n'était qu'un jouet. Arago croyait que les voyageurs contracteraient sous les tunnels des fluxions de poitrine et des pleurésies.
Pierre Gaxotte, Hist. de France, t. II, p. 430.
8 (…) sur la levée du chemin de fer, à l'entrée du pont, se dressa (…) une bonne baraque, bien plantée contre le parapet de pierre. De là partaient les fils d'acier qui, courant le long de la voie, faisaient, très loin, bouger les bras lumineux et les disques de la signalisation, étoilant de leurs feux multicolores les abords de la gare.
H. Bosco, Antonin, II, p. 164.
REM. Dans cet exemple, le mot retrouve son sens initial de « voie ».
3 (1866). Entreprise qui exploite des lignes de chemin de fer. || Les chemins de fer français (S. N. C. F.). || Employé des chemins de fer. Cheminot.
4 Chemin de fer en miniature servant de jouet aux enfants. Modèle (réduit). || Chemin de fer mécanique, électrique. || Il a acheté un chemin de fer à son fils.
5 Jeu d'argent, variété de baccara. || Jouer au chemin de fer dans un casino.
9 Au Frolics on avait joué un jeu d'enfer
Un vieil homme hésitant sur le seuil apparut
Il avait tiré à cinq au chemin de fer.
Aragon, le Roman inachevé, p. 159.
6 (1929). En appos. || Tringle chemin de fer : tringle à rideaux formée d'un rail métallique.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Chemin De Fer — Pour les articles homonymes, voir Chemin de fer (homonymie). Voie ferrée électrifiée …   Wikipédia en Français

  • Chemin de Fer — Pour les articles homonymes, voir Chemin de fer (homonymie). Voie ferrée électrifiée …   Wikipédia en Français

  • chemin\ de\ fer — [ ʃ(ə)mɛ̃d(ə)fɛr ] n. m. • 1823, date de la mise en service du chemin de fer de Saint Étienne à Andrézieux; 1784 « bandes de fer empruntées par des voitures à chevaux »; calque de l angl. railway 1 ♦ Vx Chemin formé par deux rails parallèles sur… …   Encyclopédie Universelle

  • Chemin de Fer — is the French term for railway. It may refer to: Musée Français du Chemin de Fer, the French National Railway Museum Baccarat Chemin de Fer, a variation of the card game, Baccarat. one of several railway companies in Europe one of several railway …   Wikipedia

  • chemin-de-fer — /fr. ʃ(J)ĕmin de fĕr/ [vc. fr., propriamente «ferrovia, strada ferrata»] s. m. inv. (est.) baccarà …   Sinonimi e Contrari. Terza edizione

  • chemin de fer — [shə man΄ də fer′] n. [Fr, a railroad, lit., road of iron] a kind of baccarat, a gambling game …   English World dictionary

  • Chemin de fer — Pour les articles homonymes, voir Chemin et Chemin de fer (homonymie). Trajet intégral de la voie ferrée de Bergensbanen, en Norvège (version haute qualité) …   Wikipédia en Français

  • Chemin de fer — Baccara, auch Baccarat oder Bakkarat, ist ein Karten Glücksspiel. Die französische Schreibweise Baccara ist im deutschen Sprachraum heute am weitesten verbreitet, die Schreibung Bakkarat ist praktisch verschwunden; im englischen Sprachraum findet …   Deutsch Wikipedia

  • chemin de fer — /sheuh man deuh fair /; Fr. /sheuh maonndeu ferdd /, Cards. a variation of baccarat. [1890 95; < F: lit., railroad; so called from the speed of the game] * * * or shimmy Card game in which two or three cards are dealt to up to 12 players, who bet …   Universalium

  • chemin de fer — che·min de fer loc.s.m.inv. ES fr. {{wmetafile0}} TS giochi tipo di baccarà in cui il banco è tenuto a turno da tutti i giocatori Sinonimi: chemin. {{line}} {{/line}} DATA: 1905. ETIMO: fr. chemin de fer propr. ferrovia , per il sistema di… …   Dizionario italiano

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”